press to zoom

press to zoom
année80.jpg
année80.jpg

press to zoom

press to zoom
1/16
2016 Concert Méditatif
2016 Concert Méditatif

press to zoom

press to zoom
2011 - LE MEILLEUR
2011 - LE MEILLEUR

Best off de l'orchestre, reprises et compositions

press to zoom
2016 Concert Méditatif
2016 Concert Méditatif

press to zoom
1/17

                                                                      Chanteuse de bals, c'est avant tout être                                             adaptable et endurante,

c'est accepter que toute musique ait un public, et c'est savoir se mettre au service de la fête...

   C'est être professionnelle en toutes circonstances et chanter avec sa technique, son âme et son coeur 

 

           Chanteuse de bals, c'est chanter les "tubes du moment", passer des heures à regarder les clips pour apprendre les chorégraphies, observer les costumes et coudre les siens en se rapprochant le plus possible de ceux des artistes chantés. C'est aussi s'imprégner du personnage et se prendre pour , pendant des heures de répétitions, seule, chez soi devant son miroir !

          

            Chanteuse de bal, c'est faire la route, souvent durant 4 h en camion, arriver vers 16 h sur la place du village ou dans le lieu prévu, constater que la scène n'a pas la grandeur souhaitée ou qu'elle est sur une place sans ombre en plein été, qu'il n'y a pas de loges pour pouvoir changer de costumes entre les chansons, que la bâche est percée ou absente ou encore que le tableau électrique n'a pas de terre ! C' est chanter sur des scènes bancales, au milieu des manèges bruyants, en plein vent, ne pas entendre ses retours, et donc très vite réfléchir à comment il va falloir s'organiser pour que le spectacle soit au mieux et faire comme si tout était parfait !  C'est, avec tous les musiciens, décharger 4 tonnes de "matos", installer la sono, les éclairages, brancher des kms de fils, puis faire "la balance" du son en dérangeant les boulistes, c'est dégouliner de sueur et de poussière en sachant qu'il n'y a pas de douches à notre disposition et c'est manger pendant toute une saison des frittes et des saucisses ! Puis il est 22h ! c'est l'heure du show, le trac, le pot de chambre dans le camion, les habits de lumière, le maquillage, la musique commence et c'est parti pour 4 heures de scène non stop, sans pause, avec quelques 30 changements de costumes à toute vitesse entre deux morceaux, c'est adapter sa voix d'une chanson à l'autre, passer de France Gall à Tina Turner puis de Piaf à Birkin, du rock au disco, de la valse au reggae, chanter en anglais, en espagnol... interpréter avec tout son cœur des chansons qu'on aime ou qu'on n'aime pas....

              Chanteuse de bal c'est sourire, chanter, danser, communiquer avec le public, créer l'ambiance,  c'est s'oublier pendant 4 heures, s'il fait froid, s'il fait chaud, qu'il y ait 3000 personnes ou 30, si on a mal au ventre, aux dents ou aux pieds, si notre cœur est triste, tout est mis de coté et rien ne doit transparaitre "Show must go on" ! pour permettre ainsi au public d'oublier ses propres douleurs pendant la durée du spectacle....

Puis la dernière note tombe, il est 2 h du matin. Si l'on doit rejouer sur place le lendemain, c 'est dérouler le duvet sur la scène entre les pieds de micros et les amplis, se laver dans la fontaine du village quand tout le monde est parti et être réveillée très tôt par la brocante qui s'installe ! Si non,Le temps d'une pause, on boit un verre, on fait le point, on mange un bout et il faut plier, remballer pendant 2 heures et reprendre la route, avec vigilance car la fatigue appèle le sommeil et  plonger dans son lit, après une bonne douche, à l'heure où tout le monde se lève, il est 8 heures ! Quelques heures de repos pour repartir à 12 h vers un nouvel ailleurs, enchainer parfois 7 jours sans pause de  Lyon à Aix en Provence, de Gap à St Etienne, silloner la drôme et une douzaine de départements .....

  

                Chanteuse de bal, c'est confier ses enfants à la nounou tous les we et parfois pendant les périodes d'été, rester plusieurs jours sans les voir, c'est  ne pas être disponible pour les mariages de ses amis, les fêtes de famille, les soirées entre copains, c'est accepter de vivre  en total décallage....

 

                Chanteuse de bal, c'est aussi et surtout, les sourires, les applaudissements, les chansons difficiles que l'on est fière de chanter, c'est l' accueil, la complicité, les rigolades et les échanges avec  le public et les musiciens..... c'est le croissant chaud que le boulanger nous offre au petit matin, ce sont les yeux écarquillés des petites filles qui seront "chanteuses quand elles seront grandes" ,   C'est , lors de festivals, croiser et chanter un refrain avec Julie Piétri, Anna Prucnal, Enzo Enzo , Nilda Fernandez et bien d'autres chanteurs et chanteuses inconnus de talents. C'est considérer que toutes les soirées sont prestigieuses, que ce soit dans la salle des officiers, devant les ministres à l'école de l'armée de l'air d' Aix en Pce, où lors de la méga fête de Cavaillon devant 3000 personnes, ou encore lors de la fête des pompiers à Dieulefit,ou la fête du village à St Remèze, les mariages, les réveillons, les soirées camping et Club Med, ...

 

 

               Chanteuse de bal, c'est se réjouir d'être semeuse de joie, faiseuse de fête !    

            Chanteuse de bal, des jours et des nuits à se nourrir de lumière et de musique....

               Ghislaine, chanteuse autodidacte, s'intéresse depuis toujours au corps et à son approche artistique. Elle apprend le métier d'esthéticienne, et différentes pratiques corporelles, Yoga, Qi gong, Do-in et Zen shiatsu, patique la danse classique et modern jazz, depuis l'âge de 4 ans, apprend le piano, puis débute une carrière de chanteuse professionnelle au sein d’orchestres de variétés (Syrius, David Sylvain, Le Club)  qu’elle assurera pendant plus de 25 ans. Au fil des ans, elle crée plusieurs groupes pour découvrir le piano-bar  (Indigo Blue accompagnée au piano par Damien Faipot), le rythm’n blues (Ginna Wismi avec Winni, Jeanmi, Sylvain et Nath), la chanson française rétro (Rétromélodia avec l'ami Pierrot),  et participe à la réalisation de nombreux 45 tours, K7 et CD . Elle collabore avec la chorégraphe Mireille Frank, et pendant deux ans composera avec Sylvain Flotte, les musiques de ses créations chorégraphiques.

     

                Une expérience  de  plus de 10.000 heures de scènes aussi diverses que variées allant des soirées de prestiges, aux fêtes champêtres  et villageoises, restaurants, particuliers…. avec un répertoire de chansons françaises et internationales, de Piaf à Greco... les tubes de Madonna, Mylène Farmer, et les incontournables standards  d'Aretha Franklin, Tina Turner....

                Elle propose des animations liant le chant et l’orgue de barbarie  avec un  répertoire composé de chansons populaires des années 1900 à 1960, et de musiques  jouées par l’orgue de barbarie.

 

                Elle s’intéresse aux chants du monde  et suit quelques stages de chants diphoniques avec Tran Quang Hai, puis en 2007, rencontre Borys Cholewka qui lui transmettra pendant 10 ans, des chants traditionnels et sacrés de différentes traditions, avec qui elle travaillera sur le souffle, la verticalité sonore, la reliance, le soin, la méditation et le chant  

 

                 Elle découvre le chant Dhrupad (chants sacrés de l’ Inde du nord) et le yoga du son avec Arnaud Didierjean et retrouve dans tous ces arts du chant, un lien entre le corps et l'esprit et entre les sensations physiques,  énergétiques et spirituelles.

 

                 Elle partage aujourd'hui ces différentes traditions vocales d’Amazonie, Sibérie, Inde, Amérindie, Arabie, Balkans, Russie… lors de ses ateliers et stages de Yoga du Chant et se produit dans les églises, chapelles, festivals, chez l'habitant.... pour un " Concert méditatif "

 

               Une découverte très colorée de la prière et du chant sacré pour toutes les occasions de la vie, un voyage au coeur du monde, un voyage au coeur de soi.

 

 

souvenirs